Actualités

Actualités

Confinement

Quelques lignes de l’écrivain algérien Kamel Daoud :
« Le confinement est une fulgurante rétraction de l’humanité. Calfeutrés dans les grottes modernes des maisons, certains scrutent les étoiles, redécouvrent incrédules la crainte du vide naturellement (on l’a oublié) concomitante aux constellations. Ils redécouvrent les enfants et le temps. Redécouvrent que comme aux premiers temps de l’humanité, on ne sait plus comment il faut enterrer ou prier, qu’on risque la faim ou le chaos, qu’on est revenu à la nuit des temps. Mais de toutes les terreurs immédiates, c’est celle-ci qui nous revient au visage, si ancienne, comme un Dieu mal enterré : la peur de l’invisible tueur. « 

Réédition : Article paru en mars dans « vents du Morvan »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *